wheel me out B sideEn ce jour de fête de la musique, on s’intéresse aujourd’hui à la première production de Was (Not Was), le duo composé de David Weiss (David Was) et Don Ferguson (Don Was), et quelle première! Sorti en 1980 sur ZE Records, LE label post-disco avant-garde par excellence, “Wheel Me Out” est une épique merveille d’un peu plus de 7 minutes dans lequel on retrouve tout ce qui fait de Was (Not Was) l’un des groupes les plus créatifs de l’histoire de la Dance Music.

Critique de Jazz pour le Daily Variety puis le Herald Examiner à Los Angeles, David Weiss reçoit en 1979 un appel désespéré de son ami d’enfance de Detroit Don Ferguson. Celui-ci lui explique son intention de cambrioler une boutique de nettoyage à sec pour échaper à la misère, sauf s’il décide de rentrer à Detroit le retrouver pour enregistrer un ou plusieurs morceaux. Idée de génie. Ce qui sort de ces sessions, ce sont “Wheel Me Out”, et la face B au nom improbable “Hello Operator… I Mean Dad… I Mean Police… I Can’t Even Remember Who I Am”.

Weiss profite alors de son statut de critique pour envoyer les morceaux et des lettres à différents labels encensant ce nouveau groupe inconnu de Detroit, Was (Not Was). Intrigué par l’étrangeté de la lettre, celle d’un critique de jazz encensant un groupe inconnu non signé, Michael Zilkha, le co-fondateur de Ze Records, écoute, tombe amoureux du morceau, et prend immédiatement un vol pour Detroit pour signer le groupe.

Au delà de l’euphorie qu’il provoque, “Wheel Me Out” est plutôt difficile à décrire. Son groove bancal ultra efficace est basé sur une ligne de basse disco qui parcourt le morceau de bout en bout. S’y ajoutent une mélodie mélancolique et légèrement dissonante assurée par des cordes, des cuivres dont l’utilisation ressemble énormément à de l’improvisation Jazz, des percussions qui vont et viennent, le tout rendu encore plus bizarre et extraordinairement abouti par un ensemble de voix, dont celle de la propre mère de Weiss qui sussure avec un accent bizarre une phrase aussi étrange que le morceau lui-même, “Je suis vraiment d’humeur aujourd’hui, je suis une ancienne scientifique et je maintenant je suis la prochaine…”

Véritable fusion entre disco, post-punk et Jazz (ce qui sera appelé plus tard Mutant Disco), le morceau a été enregistré il y a plus de 30 ans mais il sonne toujours aussi avant-gardiste et son groove dément renverse toujours n’importe quel dancefloor. A noter aussi qu’il a un feeling différent mais tout aussi hypnotique lorsque le pitch est ralenti, je vous ajoute donc aussi cette version dans la playlist.
En face B, “Hello Operator… I Mean Dad… I Mean Police… I Can’t Even Remember Who I Am” utilise la même recette mais on n’y retrouve pas l’état de grâce ressenti sur “Wheel Me Out”.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette merveille d’EP, régalez-vous!