artworks-000047122408-iw1sc6-t500x500

Le voici enfin, le nouvel album de Sharon Jones & The Dap Kings! Alors que 2013 a été une année difficile pour la soulwoman (elle venait d’annoncer son 5ème album quand on lui diagnostiqua un cancer, la sortie de Give The People What They Want fut alors bien évidemment retardée), on espère que 2014 lui sourira. En tout cas il est difficile de ne pas aimer cet album, plein d’énergie et de bonheur.

La chanteuse nous avait déjà donné de ses nouvelles via un très joli clip de son premier single Retreat! en octobre dernier. On y apprenait aussi la date de la sortie de Give The People What They Want : le 14 janvier. Sa dernière parution était une cover de Inspiration Information de Shuggie Otis, qu’elle reprenait avec brio. Il semble qu’elle n’ait depuis rien perdu de sa superbe, et c’est toujours accompagnée de l’excellent groupe de la maison Daptone : The Dap Kings qu’elle nous prouve en 10 titres qu’on peut rendre hommage au passé tout en créant quelque chose de nouveau. Ce n’est peut être pas pour rien que le morceau d’ouverture, tout en puissance, s’intitule Retreat!

On perçoit toujours dans la voix de Jones les influences de Mavis Staples, Aretha Franklin ou Bettye LaVette. C’est d’ailleurs incroyable qu’après des interventions médicales qui ont dû s’avérer lourdes, la chanteuse arrive encore à nous transmettre autant d’énergie. Les poils se hérissent tant on a l’impression de sentir son souffle jusque sur notre peau. De leur côté les Dap Kings sont toujours en jambe. Et à l’image des clochettes de Stranger To My Happiness le groupe insuffle toujours cette petite dose de rétro dans les instrus qui permet de reconnaître si rapidement les productions Daptone. On aime beaucoup We Get Along et son histoire sur un enfant abandonné que n’aurait pas renié Otis Redding. Des pointes de funk instrumental apparaissent également dans l’album, comme les trompettes de You’ll Be Lonely.

Voici donc le cinquième album de Sharon Jones qui nous permet de profiter de la sublime et puissante voix de la chanteuse, toujours aussi bien servie par les instrus des Dap Kings. Jones nous sert 10 nouvelles compos intemporelles, citant tout autant le passé qu’elle se tourne vers le présent. À la fin de l’écoute de Give The People What They Want on ne peut que avoir le sourire : tout d’abord parce que c’est le retour de Sharon Jones en pleine santé, et parce que nous tenons entre les mains un bel album. Et pour répondre au titre de l’album, nous avons bel et bien eu ce que nous espérions.

Vous trouverez ci-dessous le streaming de l’album sur Deezer (pour l’instant limité à 30 secondes avant la sortie de l’album). Mais vous pouvez également écouter l’album dans son intégralité sur NPR par ici.