Pink Floyd est un groupes les plus influents qui aient existé, dans la sphère rock tout du moins et même très certainement au delà de celle-ci. Précurseurs dans leur musique évidemment, mais aussi dans leur conception de la scène et de l’univers graphique qui l’accompagne, chaque titre est un tout cohérent.

Ils illustrent cette façon d’appréhender la musique en 1972 en enregistrant ce qui restera à nos yeux leur prestation la plus saisissante : le live à Pompeii, concert donné dans l’amphithéâtre de la cité antique avec pour seul public ses ruines chargées d’histoire. Le cadre est grandiose, la musique en est à la hauteur. Les sons de Echoes, Saucerful of Secrets ou encore Careful with that Axe se mêlent aux vieilles pierres dans une atmosphère d’infini.

Le film est d’abord sorti dans une version de 60 minutes en 1972 puis a été prolongé de quelques minutes en 1974 par l’ajout de séquences tournées lors de l’enregistrement de Dark Side of the Moon. En 2003 en deuxième réédition voit le jour avec quelques images supplémentaires.