the-shape-of-jazz-to-come

Ce soir on vous sert un grand classique, The Shape of Jazz to Come du saxophoniste Ornette Coleman. Paru en 1959 sur le label Atlantic Records, cet album est considéré comme l’un des enregistrements ayant mené au free-jazz, jetant les bases de ce style “to come”. Alors que la même année, Miles Davis explorait le jazz modal et enregistrait Kind of Blue, John Coltrane repoussait les limites du bebop avec Giant Steps, Ornette Coleman suivait une autre piste créative. Le free jazz réside dans les libertés que prennent les artistes en ce qui concerne les lignes rythmique et harmonique, laissant de côté les métriques strictes des styles bebop et hardbop alors très populaires et appréciées. Les changements de tempo ainsi que l’absence d’une grille harmonique prédéfinie avec changements d’accords établis font du free jazz un espace créatif très étendu. The Shape of Jazz to Come laisse donc entrevoir ce qui deviendra le jazz dans la décennie 60.

L’album est enregistré en quartet avec Charlie Haden à la contrebasse, Don Cherry au cornet et Billy Higgins à la batterie.