Ohio Penitentiary 511 Jazz Ensemble – Hard Luck Soul

On vous lâche aujourd’hui une pépite souljazz de 1971 enregistrée par un groupe de prisonniers de l’Ohio. Rien que ça. L’album fait partie de toute cette tradition de big bangs pénitentiaires qui enregistraient des albums dans les années ’70, comme The Escorts par exemple. Mais on tient ici un album véritablement habité, brut, qui sent la sueur et la crasse : un LP où les musiciens (dont on ne connait presque aucuns noms malheureusement) jouent avec leurs tripes. Toutes les tracks semblent être écrites par Logan Rollins (d’après plusieurs recherches que l’on a faites, il semble qu’il soit le neveu du célèbre Sonny Rollins). Le pressage original a été limité à 1000 copies, 1000 bijoux, qui avec 4 tracks rappellent The Pharoahs ou Phil Cohran.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *