Myra Barnes (Vicki Anderson) – The Message from the Soul Sisters (1970)

Message from the soul sisters

Bonjour à tous, Julien et Guillaume m’ayant fait l’honneur de me convier à participer au Digitalophone, je me devais pour les remercier de consacrer mon premier post à l’un des quelques morceaux que je considère comme un chef d’oeuvre absolu et éternel. Rien que ça.

Vicki Anderson, de son vrai nom Myra Barnes, est l’une des Soul Sisters de James Brown, et selon l’autobiographie du maître, la meilleure chanteuse qu’il ait jamais eue dans sa revue, voire la meilleure chanteuse qu’il ait vue chanter tout court. Là encore, rien que ça. Vicki Anderson est aussi l’épouse de Bobby Byrd, le fondateur des Famous Flames, le premier groupe puis backing band de James Brown, et lui aussi excellent chanteur, songwriter et producteur de funk, dont nous parlerons sans doute dans un avenir plus ou moins proche. Bref, difficile d’être mieux entourée. En parallèle de ses prestations dans la revue, elle enchaîne une dizaine de 7″ (45 tours) de 1964 à 1969, certains d’entre eux étant de petites merveilles à part entière d’ailleurs, et peut-être aussi les sujets de futurs posts.

C’est en 1970 que Vicki Anderson sort sur King Records, divisé en 2 parties, une par face, le chef d’oeuvre féministe qu’est « The Message from the Soul Sisters », sous son vrai nom de Myra Barnes. La première partie est rééditée l’année suivante, toujours sur King Records, sous son nom plus connu de Vicki Anderson, accompagnée en face B d’une reprise soul merveilleuse de Yesterday des Beatles, malheureusement introuvable dans sa version 7″, mais écoutable sur Youtube en live à l’Olympia en 71 ici.

Décrire « The Message from the Soul Sisters » ne peut en aucun cas lui rendre justice, tant tout dans ce morceau est touché par la grâce : la pureté et l’énergie dégagée par la voix de Myra, un groove lancinant et euphorisant, dans le même temps un piano à rendre nostalgique un enfant hyperactif, des cuivres puissants et légèrements dissonants à faire lever les bras pour rendre grâce, les bruits d’une foule électrisée en fond sonore et des paroles parfaites. « Si tu ne peux pas me donner ce que je veux, j’irai le chercher ailleurs ». Myra, tu nous as donné bien plus que ce que nous voulons, tu nous as offert une merveille intemporelle qu’on ne se lassera jamais d’écouter en boucle.

The Message From The Soul Sister by Vicki Anderson on Grooveshark

1 Comment

  1. Goodman février 27, 2015 at 8:09

    Grand morceau « the message… » il tourne ces temps-ci sur radio Nova
    Grande dame, grande voix

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *