Ah, que de souvenirs que ce live de Medeski Martin & Wood d’il y a presque deux ans maintenant, à la cité de la musique. Ils nous avaient mis une grosse claque et avaient éclipsé littéralement la première partie : Un orchestre de Brooklyn formé par le trompettiste Steven Bernstein (qui fait une apparition dans le morceau), par un jazz bien plus contemporain et qui ose regarder du côté du funk et du rock. Le trio, composé du claviériste John Medeski (qui partage avec nous un amour inconsidéré pour l’orgue Hammond et les claviers Rhodes), du batteur/percussionniste Billy Martin et du bassiste/contrebassiste Chris Wood, aime en effet l’exploration, l’expérimentation et le métissage, ce qui permet à leur musique d’être aussi contemporaine. Ils ont passé 8 ans sur la label Blue Note, et s’attarde désormais régulièrement sur le label expérimental de John Zorn, Tzadik. Le morceau que l’on vous passe ici, le rappel du groupe lors de ce concert, est Bubblehouse, l’un des morceaux les plus entêtant de l’Histoire, paru sur l’album Shack-man en 1996. Un bon morceau pour débuter un samedi soir.