London Fog with the Continentals – Easy Mover / Trippin (1969)

The london foggLes Continentals sont un groupe de scène black acapella qui chante essentiellement du gospel, s’appuyant sur d’excellentes harmonies et un handclapping dantesque pour faire vibrer son public, lorsqu’ils décident de recruter un backing band funk pour élargir leurs possibilités. Alors lycéens, leur choix se porte sur le London Fog, ou London Fogg selon les rééditions, un groupe 100% blanc dont ils vont façonner le funk à leur image. La formation est entièrement pensée pour les lives, le groupe tourne essentiellement dans les clubs de l’Ohio mais leurs performances de haut niveau leur font décrocher des dates bien plus prestigieuses, en première partie de Sam & Dave ou des Bee Gees par exemple.

Easy Mover / Trippin, leur seul et unique 45 tours, sort en 1969 sur Gold Stars, un label local au nom de bar à hôtesses et on ne peut que regretter qu’ils n’aient pas été plus attirés par les studios. Easy Mover est une petite pépite funk, la voix de Loretta la chanteuse des Continentals s’éclate sur le groove mid-tempo et funky en diable du London Fogg, le morceau a tout du tube, mais bien qu’il ait été distribué nationalement sur Imperial l’année suivante le succès ne viendra pas. La face B n’a rien à voir, le London Fogg est seul à l’ouvrage sur Trippin, un morceau de Funk Hammond ultra-rapide, haletant et complètement euphorisant, avec un court break de basse exceptionnel. Dans 2 styles différents, les 2 morceaux sont 2 petits chefs d’oeuvre, malheureusement les seuls et uniques enregsitrements de ce super groupe. Bonne écoute!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *