Jérémy Hababou – Run Away (2016)

Ce n’était pour l’instant ni la virtuosité ni le talent qu’il manquait au pianiste Jérémy Hababou, finaliste du concours de Jazz Montreux 2014, mais tout simplement un album. C’est désormais chose faite car celui-ci vient de paraître la semaine dernière, il s’intitule « Run Away ».

A l’image du titre, ainsi que des doigts du jeune pianiste Franco Israélien, les idées courent à travers l’album, brassant au passage les différentes influences du jazz européen depuis quinze ans. On y retrouvera sans mal la propreté d’E.S.T. trio, le lyrisme d’un Shai Maestro, ou encore le mélange traditionnel perfectionné d’un Tigran Hamasyan.

prog_fiche_2236

La première partie du CD laisse peu de place à l’hésitation : le premier titre montre un quartet en grande forme (Gilad Ronen qui est à la direction artistique mets son saxophone aux services de grandes envolées) et le second encore : « Paradox », efficace. Vient ensuite une reprise d’« Avec le temps » de Leo Ferré, à écouter de préférence si votre santé mentale n’est pas fragile, la tonalité en mineure ayant toujours son petit effet.

Passés ces bons premiers titres qui ont une vocation radiophonique, l’album décolle pleinement à la reprise du motif des Tableaux d’une exposition dans « Richard & Moussorgski ». En effet, le parcours devenant à compter de cette seconde partie moins calculé et écrit, on se retrouve face à l’affirmation d’un interplay féroce, habitué, et surtout intelligent : le trio, parfois augmenté d’un saxophone prend alors tout son sens.

A la manière de Thelonius Monk qui faisait tourner et retourner les thème, on croit reconnaitre au vol certains tubes : « Someday »…(my prince will come) ou bien « Conflict » (Stella by starlight) ou encore le toujours très « A la mode », cousin éloigné d’Autumn Leaves. Le tout avec à la fois solidité et respirations… ça promet pour l’avenir.

Jeremy Hababou – piano ; Yoni Zelnik – c.basse ; Fred Pasqua – batterie ; Gilad Ronen – saxophone

 

Le trio sera en concert à Paris le 9 juin 2016 au Duc des Lombards et le 31 aout 2016 au Sunset Sunside. A ne surtout pas manquer !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

1 Comment

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *