harlem-frontAmateurs de “library music”, Harlem Pop Trotters doit être pour vous l’un des saint graal que vous rêveriez d’ajouter à votre collection. Paru sur le label Les Tréteaux en 1975, l’album de Jean Claude Pierric a tout du fer de lance de l’illustration sonore made in France, et d’une façon plus générale pionnier du groove hexagonal. 

Dans sa carrière, Jean Claude Pierric n’a pas chômé : directeur artistique, compositeur, producteur, et porte étendard français de musique destinée à des usages professionnels (jingles, émissisons, reportages, films etc). Il réalise dans les années ’70/’80 une cinquantaine d’album de reprises de tubes qu’il publie sur son label Les Tréteaux avec dans chaque sorties une ou deux compositions originales au milieu de toutes ces covers. Les diggers habitués aux brocantes ont certainement du les apercevoir occasionnellement, elles se remarquaient avec leurs pochettes aux couleurs bigarrées et leurs photos de pin up. Ajoutons à cela près de 80 albums d’illustration musicale, avec des titres d’album qui résonnent forcémment aux oreilles des collectionneurs : Godchild (dans lequel on peut trouver un Richard Galliano encore jeune), Les Wanted, Abrax, Les New Boys… Et c’est dans ce contexte que sort Harlem Pop Trotters, autre disque mythique s’il en est.

On retrouve donc Jean Claude Pierric à la direction artistique et François Rolland à la direction musicale : le duo nous sert dans Harlem Pop Trotters un jazz funk aux petits oignons. Bien que l’orientation sound library du label se ressente, l’album prend des airs de bande originale de polar, et l’on pense parfois aux soundtracks italiennes des seventies. Le côté pop que laisse supposer le titre de l’album se ressent peu, si ce n’est dans quelques incartades électroniques bien senties. Godchild lorgnait presque plus de ce côté que Harlem Pop Trotters où JC Pierric préfère les chevauchées Jazz fusion et jazz funk. Pour vous faire une idée on vous met les deux albums à disposition ci-dessous. N’hésitez pas à en abuser : vos oreilles vous remercieront!