Soyons clair, Herbie Hancock est notre premier amour jazzistique. Alors quand on apprend qu’il passe en solo à la salle Pleyel on est heureux. Et quand en plus on découvre qu’il amène avec lui des claviers et un ipad histoire de faire des sons bien à lui, on pense tout de suite à son album Headhunter. Alors on se renseigne et on découvre qu’il jouera Rock It et Cantaloup, et là on bave d’impatience, ni plus ni moins. Pour la peine on se met un bœuf de Quincy Jones et de Herbie Hancock dans le scopitone, zou!

C’est par ici que ça se passe. Nous on y sera!