MI0001345051MI0003499267En activité depuis 1993, lorsque le DJ Greyboy aka Andreas Stevens rencontre Karl Denson (alors sax de Lenny Kravitz), les Greyboy Allstars viennent de sortir un nouvel album incroyable il y a quelques semaines : Inland Emperor. Pour les aficionados du groupe, il faut savoir qu’on est ici un peu éloigné de l’univers jazz et dance de leur début, tel que sur West Coast Boogaloo, mais qu’importe.

Le groupe va davantage puiser son inspiration dans les racines du funk pour y trouver un groove efficace, auxquelles s’ajoutent des trouvailles sonores du plus bel effet. Exit cette fois DJ Greyboy, le groupe se constitue du saxophoniste et flutiste Karl Denson, du clavieriste Robert Walter, du guitariste (qui assure aussi les parties vocales) Elgin Park, du bassiste Chris Stillwell et du drummer Aaron Redfield. 6 ans séparent la sortie d’Inland Emperor avec What Happened To Television?, leur dernier album en date, et l’on sent que cette période a été source d’expérimentations et d’autres recherches sonores tant l’univers musical de l’album est riche. L’ambiance y est incroyable et c’est sans peine que l’on glisse dans ce monde sombre, parfois angoissant (l’orgue participe pleinement à ce sentiment), psychédélique mais toujours funk. Car c’est sans doute bien là le fil conducteur d’Inland Emperor : le funk sous ses différentes facettes. On n’a pu vous trouver que deux pistes de l’album, mais on y sent déjà toutes les influences dont les “homme en gris” ont parsemé leurs morceaux. Il n’y a qu’à écouter la track d’ouverture : Profundo Grosso, funk psychédélique génialement efficace avec sa guitare fuzz. On vous conseille donc de vous procurer l’album au plus vite, afin de découvrir ces 11 tracks qui en valent réellement la peine.