cover_46111225112008

Gong ! Voilà une sublime formation jazz-rock comme les années 70 en ont vu émerger.

Le guitariste Daevid Allen, fondateur du groupe britannique Soft Machine, est contraint de séjourner en France à partir de 1967. Il y forme Gong qui enregistre son premier album dès 1969 Magick Brother. Jusqu’au milieu des années 70, le groupe s’illustre dans le rock, en particulier psychédélique et progressif.

A partir du milieu des années 70, marqué par le départ de Allen, Gong change de cap. Leur musique est désormais jazz-rock et délaisse de plus en plus les parties vocales. Un premier album dans ce style, Shamal, est enregistré en 1975. En 1976 parait Gazeuse! le deuxième donc. Il s’agit du premier album totalement instrumental de Gong, ce qui confirme l’orientation jazz-fusion qu’a pris le groupe. Leur musique n’est désormais plus du tout semblable à ce qu’elle était initialement et le nom de Gong n’est conservé que pour des raisons juridiques.

Les six morceaux de Gazeuse! rassemblent tout ce pourquoi nous aimons le jazz-fusion. Un son très électrique, des improvisations complexes, des rythmes saisissants et évidemment des influences diverses. L’album conserve une dimension “world” grâce aux percussions de Pierre et Benoit Moerlen, Mireille Bauer et Mino Cinelu. Une dimension rock également : la guitare saturée de Allan Holdsworth et sa virtuosité pourront même ravir les férus des rocks les plus techniques. On note également la présence de Francis Moze, bassiste du groupe Magma, en partie responsable du groove de l’album ! Didier Malherbe, présent depuis les début, assure toujours au ténor et à la flûte.

Setlist :

  • 00:00 – Expresso
  • 06:08 – Night Illusion
  • 09:53 – Percolations (Parts 1 & 2)
  • 19:54 – Shadows Of
  • 27:51 – Esnuria
  • 35:52 – Mireille