Funky Mama – l’afro-funk à l’italienne dans un EP

funkymama3
Nous avions apprécié il y a quelques semaines l’afrobeat des suisses d’Imperial Tiger Orchestra. Nous ne pouvons que constater que l’afrobeat à l’italienne est tout aussi délectable ! C’est ce que nous montrent les six musiciens de ce groupe basé à Rome et dignement baptisé Funky Mama (en référence au titre qui ouvrait l’album The Natural Soul de Lou Donaldson).

A l’initiative de cette formation, deux musiciens rassemblés fortuitement dans un studio de Rome : Andrea del Vecchio (batterie & percussions) et Attilio Errico Agnello (sax ténor). Augmenté d’un bassiste, le duo se produit sur les scènes italiennes où ils montrent déjà un goût prononcé pour les rythmes percussifs et lignes de basses catchy.

S’ajoutent plus tard les claviers et Antonio Pirrò reprend la basse. Puis pour l’enregistrement de cet EP, la frontline s’enrichi des « Joy Brothers » Carlo et Pietro Gioia (saxophones et trombone). Simone Colasante reprend les claviers.

Un EP, ce n’est jamais très long, ici 4 titres. Pour Funky Mama, il n’en faut pas plus pour convaincre sur le terrain de l’afrobeat, dont les plus grands représentants n’ont jamais été européens. Mais il faut croire qu’il suffit, outre avoir du talent, de grandir au soleil pour que cela résonne en musique. Seul le titre du morceau Ottobre : Fuga dalla stazione centrale trahit la paternité italienne de la musique de Funky Mama. You Can Dance quant à elle, se détache du reste de l’EP par son intention très jazz-funk, également très réussi. Funky Mama est aujourd’hui un des groupes montant de la scène funk italienne dont les nouveautés, nous l’espérons, ne se feront pas attendre.

Visitez le site officiel de Funky Mama.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *