Après 1 semaine de vacances du Kitsch Cool, nous nous faisons pardonner avec une pépite synth-pop avant garde pour ce numéro 13. Il se dégage de ce morceau une douceur et une mélancolie infinie, qui plongera les plus fragiles dans un léger état dépressif, mais quel bonheur. Mute Records 1980.