China Moses – Crazy Blues (2012)

chinamosescrayblues

Dans sa récente interview par Jazzmagazine/Jazzman, China Moses déplore le peu de liens qui existent aujourd’hui entre la musique populaire et le jazz au regard de ceux qui ont existé et des origines populaires de cette musique maintenant boudée par beaucoup. S’accordant tout à fait avec ces propos, il nous a paru opportun de présenter son dernier album Crazy Blues.
China Moses, fille de Dee Dee Bridgwater, chanteuse jazz, et Gilbert Moses, comédien, grandit entourée de musiciens parmi les plus grands. Lorsqu’elle tombe dans la musique à l’adolescence, c’est dans le hip-hop qu’elle se retrouve. C’est ainsi que, petit à petit, elle se met au chant. Quoi de plus naturel donc que d’avoir la volonté de retisser les liens entre musique populaire et jazz ? C’est exactement ce qu’elle s’emploie à faire dans ce dernier album paru fin 2012 en réinterprétant des oeuvres jalonnant la grande histoire du jazz, de Mamie Smith à Donna Summer, pour montrer qu’il s’agit là « de la même histoire qui court ».

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *