Chick Corea – The Vigil (2013)

chickcoreathevigil

Il y a quelques semaines, nous mettions en avant le superbe album Romantic Warrior de Return to Forever, exemple du genre jazz-rock, dont la jaquette mettait en scène un mystérieux chevalier masqué. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir The Vigil, le dernier album de ce chevalier du jazz, dont l’identité est révélée sur une jaquette faisant directement écho à celle de 1975. Vous l’avez deviné, vous allez vibrer aux sons des claviers de Chick Corea.

Le line-up « de base » est le suivant : Tim Garland aux saxophones, clarinette basse et flûte, Charles Altura aux guitares électrique et acoustique, Hadrien Feraud à la basse, Marcus Gilmore à la batterie et Pernell Saturnino aux percussions. Renforcé ponctuellement par quelques « guests » : la voix Gayle Moran Corea, compagne de Chick, Ravi Coltrane ou son ex collaborateur et toujours ami Stanley Clark.

Le long de ces sept compositions originales, toutes signées du pianiste, les similitudes avec les chefs d’oeuvres de Return to Forever sont nombreuses et évidemment les claviers de Chick Corea, Rhodes et Moog pour les plus caractéristiques, enchantent toujours autant les amateurs de jazz-rock que nous sommes. Les rythmes hispanisants, renforcés par une guitare acoustique classique très présente sur Planet Chia par exemple, ajoutent ici un côté « groovy » plutôt plaisant. A l’inverse de l’intervention vocale de Mrs. Corea sur Out of Space (le titre parle de lui même !) qui continue de nous interroger! Les marqueurs du jazz-rock qui nous plaisent tant sont néanmoins bien présents : l’instrumentation très électrique, les envolées virtuoses des claviers et de la guitare saturée, la basse, etc. Bref, voici une nouvelle porte d’entrée dans l’immensité de la discographie de Chick Corea, ne reste plus qu’à l’enfoncer !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *