charleskynard

Amis organistes, bonsoir. Je suis sûr que si vous aimez l’orgue, vous connaissez Booker T, Herbie Hancock, Jimmy Smith et consorts. Seulement on est moins sûr que vous connaissiez Charles Kynard, et pourtant il vaut le détour. Avec un jeu dans le style de Jimmy Smith, Kynard aurait pu figurer au panthéon des claviéristes, mais l’Histoire en a voulu autrement. Reste qu’il est toujours agréable de retomber sur ce genre d’album. Reelin’ with a feelin’ a d’ailleurs été de nombreuses fois samplé, majoritairement par des morceaux d’acid jazz puis dans les années ’90 par le hip hop. Sorti en 1969 chez Prestige, l’album nous présente un casting intéressant de musiciens pour soutenir le jazz funk des claviers de Charles Kynard. On trouve Wilton Felder (des Jazz Crusaders) au sax ténor, Joe Pass (quelques années avant qu’il ne devienne la star que l’on connaît) à la guitare, Carol Kaye à la basse électrique et Paul Humphrey à la batterie. Si vous avez aimé notre Playlist du lundi spéciale claviers Rhodes, je pense que cet album ne sera pas pour vous déplaire.