Bonnes vacances!

vacancesVous l’avez sans doute remarqué, l’équipe du Digitalophone a été quelque peu absente ces derniers temps. La cause en est toute simple, nous sommes en vacances! Nous préférions donc vous avertir que nous ne posterons (presque) plus d’articles cet été. Ne vous inquiétez pas, nous reviendrons en forme dès septembre avec le plein de nouveautés! N’hésitez pas par ailleurs à nous soumettre vos remarque/idées pour améliorer le site.

Mais comme on ne voulait pas vous laisser comme ça, on vous souhaite de bonnes vacances en vous parlant d’un album qui nous a mis une grosse claque, et de deux festivals qui s’annoncent chauds cet été!








badbadnotgood_III

BADBADNOTGOOD – III

Ce trio de Toronto fait parler de lui depuis quelques années, notamment grâce à des covers Hip-Hop (écoutez les Odd Future Sessions), des featuring avec Tyler The Creator délicieusement jazz et des productions pour des artistes éminents (le Wu-Tang notamment). Le cv est impressionnant, mais quand on apprend que les membres du groupe ont tous moins de 21 ans, on est sur le cul. Et c’est toujours sur le cul qu’après l’écoute de leur premier véritable album III on enlève la galette de notre platine.

Entre Hip-hop et électro, le jazz est toujours sous-jacent et sert de philosophie musicale à ce disque dans un esprit très post-bop. L’atmosphère est envoutante et léchée avec une production aux petits oignons. Matthew Tavares (claviers), Chester Hansen (basse) et Alexander Sowinski (batterie) sont d’une maturité musicale hallucinante, et on comprend très vite que Frank Ocean les ait pris comme backing band. Avec des textures et des arrangements fins, III a des atmosphères très cinématographiques. Dans une démarche qui fait penser à celle d’un Robert Glasper, les BADBADNOTGOOD font basculer le jazz dans une étonnante modernité. S’ouvrant sur Triangle, la composition sans doute la plus jazz au sens traditionnel du terme, l’album balance tout de suite un groove efficace dont il ne se départira plus. Can’t Leave The Night fait lui le pont entre les genres qu’affectionnent le trio : hip-hop, jazz et électro. En featuring avec Leland Whitty au saxophone, Confessions et sa mélodie entêtante risque bien de vous accompagner un moment cet été. Et s’il ne fallait n’en retenir qu’une, ce serait sans doute Kaleidoscope et sa basse indécente à partir de 2’30s que soutient une partie de batterie tout aussi réussie.

Les BADBADNOTGOOD frappent donc très fort du haut de leurs 20 ans. III est un album magnifique et abouti qui nous a transporté. Il est urgent de poser une oreille sur ces 10 titres, ils pourraient constituer la BO de vos vacances : planants, raffinés et envoutants.


Black Summer Festival au Cabaret Sauvage

VisuelAffiche_BlackSUmmer40x60_webrvbJe pense que si vous traînez régulièrement sur notre site c’est que, comme nous, vous devez être amateurs de musiques noires. C’est donc avec plaisir que nous vous parlons du Black Summer Festival du Cabaret Sauvage, qui aura lieu du 14 juillet au 02 août. Avec une belle programmation faisant la part belle au Funk, à la Soul, au Reggae, à l’Afrobeat, au Jazz, au Hip-Hop ou encore au Blues. Les nuits s’annoncent chaudes du côté de la Villette!

Voici un petit aperçu de ce qui vous y attend : BETTYE LAVETTE, GEORGE CLINTON & PARLIAMENT FUNKADELIC, BEENIE MAN, FRED WESLEY & THE NEW JB’S, OSCAR D’LEON, TAJ MAHAL TRIO, U-ROY, MORIARTY/CHRISTINE SALEM, CHICO TRUJILLO, BUNNY WAILER, et le très bon orchestre POLY-RYTHMO de Cotonou!

Pour plus d’infos :
Le site du Cabaret Sauvage
Le Facebook du Festival



Festival All Stars au New Morning

Festival-All-STars1-300x261Voici un festival qui porte bien son nom! Pendant tout le mois de juillet (02 juillet au 02 août) le New Morning nous régale avec une programmation éclectique. Voici quelques noms histoire d’exciter vos oreilles : Ambrose Akinmusire, The Brecker Brothers, The Souljazz Orchestra, Lonnie Liston Smith, Otis Taylor, Yellowman, John Scofield, Christian Scott ou encore Roy Hargrove…

Pour plus d’infos :
Le site du New Morning
Le facebook de l’évènement

Et en bonus, la bande annonce du festival! Bonnes vacances à tous!

1 Comment

  1. Pingback: Gogo Penguin – V2.0 | le Digitalophone

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *